À 5 ans déjà, je voulais faire du trapèze. C’est donc chez mes grands-parents, sur un trapèze en plastique orange, que j’ai goûté à mes premières acrobaties aériennes. Quelques années plus tard, j’ai commencé à prendre des cours à Cirqu’Alors (Neuchâtel ) . Mes meilleurs souvenirs sont les tournées estivales en caravane, d’abord comme élève puis comme aide-monitrice.

Après un Bachelor en lettres et sciences humaines, j’ai suivi la formation pédagogique à l’Ecole de Cirque de Bruxelles. J’ai ensuite enseigné deux ans à Kids Up (Renens) et Ton sur Ton (Chaux-de-Fonds?), dans les cours parents-enfants.

De la liberté et des sourires, de la confiance en moi, un bien-être physique et mental, un équilibre au quotidien. J’aime particulièrement enseigner, pour voir les émotions dans les yeux des enfants : de la détermination, des doutes parfois, de la fierté et du plaisir.

Zoé Guinand

S’en suivent mes expériences de volontariat à l’étranger. J’ai passé quelques mois en tant que Trainer au sein de Circus Kathmandu, au Népal. Puis j’ai effectué une année de Service Volontaire Européen, à Scoala de Circ en Roumanie. Au Kurdistan, j’ai animé des ateliers de cirque pour enfants turcs, kurdes et syriens, avec l’association Mezopotamya Sirk ve Sokak Sanatlari.

J’enseigne désormais au cirque Toamême depuis février 2018.

Discipline de prédilection :
Le trapèze. J’ai cependant toujours touché à toutes les disciplines. La formation pédagogique de Bruxelles m’a poussée à développer mon côté pluridisciplinaire, ce que je m’efforce de continuer au quotidien.